Menu
icone Super-blagues Super-blagues.fr

Ajouter une blague

Hommes

Changer de rubrique


Une fée dit à un couple marié :
- Pour avoir été un couple si exemplaire depuis 41 ans, je vous accorde à chacun un vœu.
La femme demande alors :
- Je voudrais faire le tour du monde avec mon mari adoré.
La fée agite sa baguette magique, et abracadabra, des billets d'avion apparaissent dans la main de la femme.

Maintenant c'est au tour du mari :
- Euh ... C'est un instant très romantique mais une opportunité comme celle-là, n'arrive qu'une fois dans la vie. Alors je suis désolé ma chéri mais j'aimerai avoir une femme 30 ans plus jeune que moi.
La femme est terriblement déçue, mais un vœu est un vœu. La fée fait un cercle avec sa baguette magique ...
Soudain le mari a 94 ans ! Les hommes sont parfois des salauds, mais les fées sont toujours des femmes !!

Après 35 ans de mariage, un homme regarde sa femme et lui dit :
- Chérie, il y a 35 ans, on avait un petit appartement, une vieille voiture, on dormait sur le canapé en regardant une télé en noir et blanc de 41 cm, mais je dormais avec une jeune blonde de 25 ans...
Maintenant, on a une maison à 500 000€, une Mercedes à 50 000€, un lit King Size, une télé couleur écran plat de 130 cm et je dors avec une vieille de 60 ans.

La femme qui est très vive d'esprit lui répond :
- Tu as juste à te trouver une jeune blonde de 25 ans et mon avocat fera en sorte que tu te retrouves dans un petit appartement, avec une vieille voiture, et que tu dormes sur un canapé en regardant ta télé noir et blanc de 41 cm.

Au cours d'un jugement pour divorce, un couple se dispute la garde de leur fils unique.
La mère très émue se défend :
- Votre Honneur ... Cet enfant a été conçu en moi. Cet enfant est sorti de mon ventre. Donc je mérite de le garder !
Le juge tout aussi ému et presque convaincu, laisse la parole au futur ex-mari.
- Votre Honneur, je n'aurai qu'une question. Quand j'introduis une pièce dans un distributeur de boissons, la canette qui en sort est à moi ou à la machine ?

Quel est le point commun entre un homme au réveil et un élastique ?

Réponse : Il s’étire, il s’étire, il s’étire, et ... il pète !
2 militaires discutent. Le premier demande :
- Pourquoi tu t’es engagé ?
- Je suis célibataire et j’aime la guerre, et toi ?
- Je suis marié et je voulais avoir la paix...

Un homme est tranquillement assis et regarde la télévision. Tout à coup, sa femme arrive par derrière et lui donne un coup sur la tête avec une casserole.
- Pourquoi tu me frappes, demande-t-il...
- En lavant tes pantalons tout à l'heure, j'ai trouvé un bout de papier avec écrit dessus Marilou...
- Oh ! C'est parce que la semaine dernière je suis allé aux courses de chevaux et le cheval, sur lequel j'ai gagné, s'appelait Marilou... Je voulais me souvenir du nom...
La femme semble satisfaite et s'excuse.
Trois jours plus tard, l'homme regarde la télévision et sa femme le frappe encore sur la tête par derrière à l'aide d'une casserole.
- Mais qu'est-ce qui te prend ?
- Ton cheval a téléphoné !

C'est l'histoire d'une femme qui ne réussit pas à atteindre l'orgasme lorsqu'elle fait l'amour avec son mari. Alors un jour elle lui dit :
- Chéri, cette nuit j'ai fait un rêve incroyable. On était en train de faire l'amour et au dessus de nous, sur l'armoire, il y avait un homme noir qui agitait un éventail et j'ai pris un pied pas possible.
Alors le couple décide de concrétiser le rêve. Alors ils sortent de chez eux et à un feu ils trouvent un grand noir et lui proposent 100€ s'il accepte de venir ventiler avec un éventail sur l'armoire pendant qu'il font l'amour.
Le gars accepte et ils vont directement dans la chambre à coucher.
Le couple commence à faire l'amour et le noir agite l'éventail.
Malheureusement aucun résultat. Le femme n'atteint toujours pas l'orgasme...
Alors elle propose à son mari qu'il change sa place avec celle du noir.
Le mari un peu perplexe accepte.
L'échange se fait, le mari prend l'éventail et commence à ventiler. Après peu de temps la femme hurle de plaisir en atteignant l'orgasme.
Lorsque les deux ont terminé, le mari redescend de son armoire, s'approche du noir et lui dit :
- T'as vu un peu comment il faut ventiler ?

Ce sont trois hommes nains qui vont aux putes. Le premier sort après une minute et le second peu de temps après.

- Alors c'était comment ?
- Nul ! J'ai pas réussi à bander et toi ?
- Moi j'ai fini en 30 secondes...

Du coup, les deux hommes nains attendent le troisième. Ils entendent respirer ainsi qu'un grincement de lit prononcé. Il finit par sortir une heure plus tard.

- T'es trop fort toi ! - dit un des deux nains.
Il leur répond:
- M'en parler pas, j'ai pas réussi à monter sur le lit...

Une femme est au lit avec son amant quand elle entend son mari arriver.
Elle dit à son amant :
- Vite, mets-toi debout dans le coin.

Elle enduit prestement le corps de celui-ci d'huile et le saupoudre de talc.
- Ne bouge pas jusqu'à ce que je te le dise. Tu es une statue ! J'ai vu la même chez les Muller.

Sur ce, le mari entre :
- Qu'est-ce que c'est ça ?
- Ah là, c'est une statue, les Muller en ont mis une dans leur chambre, et cela m'a tellement plu que j'ai acheté la même.

Et il ne fut plus question de la statue.
A 2 h du matin, elle dormait et son mari regardait encore la statue. Soudain, il se lève, va à la cuisine, prépare un sandwich, prend une boîte de bière et retourne dans la chambre. Là, il se dirige vers la statue et lui dit :

- Tiens, mange et bois quelque chose ! Moi, je suis resté bloqué 2 jours comme un ******, dans la chambre des Muller... Et même pas un verre d'eau

C'est l'histoire d'un type qui veut à tout prix éviter le service militaire. Il ne veut pas, mais alors pas du tout porter l'uniforme, et il est prêt à tout pour ça !

Il va donc voir un de ses amis médecin:
- Ben, c'est qu'en ce moment, ils prennent tout le monde ! Je ne vois qu'une seule chose... C'est de te faire castrer !

Le type n'hésite pas une seule seconde et... Hop ! Il se fait castrer vite fait bien fait et rapplique devant le conseil de révision. Le médecin militaire le regarde rapidement, et lui dit :
- Vous êtes réformé ! ... Vous avez les pieds plats !