Menu
icone Super-blagues Super-blagues.fr

Trois vieux qui discutent

Blague - Trois vieux qui discutent
Trois vieux discutent tranquillement en buvant le café en se demandant quel est l’âge le plus difficile.
- 60 ans, c’est l’age vraiment dur dit celui qui a 60 ans. Tu as toujours l’impression d’avoir envie de pisser et la plupart du temps y a rien qui sort
- Oh c’est rien, ça dit celui qui a 70 ans. À 70 ans, tes boyaux sont foutus. Tu prends des laxatifs, tu manges des fibres, tu restes assis aux toilettes pendant des heures et rien ne vient !
- Alors en fait dit le papy de 80 ans, 80 est vraiment le pire de tous les âges
- Tu as des problèmes pour faire pipi ? demande le papy de 60 ans.
- Non, non je pisse tous les matins à 6h00 pile-poil. Aucun problème
- Alors, tu as des problèmes de digestion ?
- Non je fais tous les matins à 6h30
- Ben alors, pipi à 6h00, caca à 6h30, qu’est-ce qui est si terrible alors à 80 ans ?
- Ben c’est que je me réveille qu’à 7h00

Commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire

Aucun commentaire

Statistiques détaillées

  • Nombre de votes au total2
  • 2
  • 0
  • Dernier vote 02/03/19 à 16:18:50

Blagues similaires

Deux petites mamies se croisent dans la rue : - Comment vas-tu Huguette ? - Oh, pas très bien… Mon mari est mort. - Ah bon ?! Je suis désolée… Que s’est-il p...
Un papi et une mamie vont chez le médecins. Le médecin prend d'abord le papi qui lui dit : - Docteur je pense que j'ai des super-pouvoirs... - Des super-pouvoi...
C'est un cheval qui entre dans une boulangerie et demande à la boulangère : - Bonjour madame la boulangère, je voudrais 4 croissants La boulangère étonnée et ...
C'est un homme qui appelle sa femme mais c'est sa fille qui décroche: - Allô, c'est papa tu peux me passer maman s'il te plaît ? - Je ne peux pas elle est dan...
Pas de pénuries en boisson pour cet hiver !! Le but : terminer de boire le sapin en moins d'un mois !...
Deux fous regardent le bâtiment en face d’eux. - Tu vois, dit l’un d’eux, pas plus tard qu’hier, j’ai sauté depuis le toit et je suis arrivé en bas comme une f...