Menu
icone Super-blagues Super-blagues.fr

Les souhaits de Cendrillon

Blague - Les souhaits de Cendrillon
C’est l’histoire de Cendrillon, qui a maintenant 75 ans. Elle est assise sur son balcon avec son chat Bob sur les genoux. Soudain, sa fée marraine apparaît. Elle donne à Cendrillon la possibilité d’exaucer trois de ses souhaits.
- Mon premier, dit Cendrillon, serait que je devienne immensément riche.
Et sa chaise berçante se transforma en or massif.
Cendrillon, très impressionnée, continue :
- Mon deuxième, serait que je redevienne jeune et belle, comme autrefois.
Et elle redevint la même jolie jeune princesse qu’autrefois.
Maintenant elle doit choisir son troisième et ne veut pas se tromper. Elle y pense longuement…
- Mon troisième, dit-elle, serait que mon chat Bob se transforme en un charmant et beau prince.
Alors Bob se transforme en un prince magnifique. Ce fut le coup de foudre immédiat entre les deux. Bob s’approche tendrement de Cendrillon et lui murmure doucement à l’oreille :
- C’est juste dommage que tu m’aies fait castrer non ?

Commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire

Aucun commentaire

Statistiques détaillées

  • Nombre de votes au total0
  • 0
  • 0
  • Dernier vote Aucun vote

Blagues similaires

Hier, le 8 décembre 2015, comme tous les ans, il y a eu les illuminations. Même les propriétaires des nombreuses camionnettes du bois de Boulogne y ont pensés.....
Un homme téléphone au domicile de son collègue. C’est le jeune fils de trois ans de ce dernier qui lui répond : - Allô (tout bas) - Bonjour, est-ce que ton...
Quelle est la différence entre un homme et un sapin?...
Je n’ai jamais compris pourquoi le 31 mai c’est la journée sans tabac, alors que le lendemain c’est le premier joint !!...
Un jour, 1 homme en galère va voir une voyante et lui demande de lire son avenir. La voyante regarde la boule de cristal et lui dit : - Tu vas d'abord galér...
Un homme se retrouve en enfer face à Satan qui lui présente trois portes : - Maintenant tu vas devoir choisir la chambre dans laquelle tu resteras pour l'éter...